La protection des antiquités, l’archéométrie et les recherches archéologiques – Conférence de Han Jianwu, sous-directeur de l’Institut de protection du patrimoine de la province du Shaanxi 文物保护、科技考古与考古研究 – 陕西省文物保护研究院副院长 韩建武

Cette conférence a pour objet de présenter l’utilisation des techniques de l’archéométrie dans la protection des antiquités et leurs implications dans la recherche archéologique. Le professeur Han, après avoir défini les concepts clés de cette conférence, présente l’importance de l’utilisation de différentes méthodes scientifiques dans l’enquête menant à la reconstitution du contexte de découverte de certains objets, dans les différentes étapes de la reconstitution d’un objet complexe, dans les recherches sur la provenance des matériaux nécessaires à la production des objets dans l’antiquité, et dans l’expertise sur les objets provenant de collections anciennes, illustrant chaque aspect de son propos par un exemple concret.

该讲座的题目为介绍文物保护中科技术的应用以及它们对考古研究的意义。韩老师首先介绍了该讲座中主要概念的定义,然后介绍不同科技方法的应用领域:修复过程有助于探索出土器物的考古背景、复杂器物复原的不同步骤、古代资源来源研究、器物鉴定,并用具体案例说明每一方面。

La protection des antiquités et les techniques de l’archéométrie ont souvent des objets, des limites et des moyens communs. La protection des antiquités a pour but principal d’allonger la vie des objets, et l’archéométrie d’ouvrir les recherches archéologiques à de nouvelles questions.

文物保护与科技考古往往有共同的研究对象、局限性和手段。文物保护的主要目的为延长器物的寿命,科技考古经常引发考古研究课题。

En effet, la recherche archéologique a souvent pour base la protection des antiquités et utilisent tous les moyens scientifiques nécessaires. Prenant l’exemple de la cache d’objets de Hejiacun, découverte dans la banlieue sud de Xi’an et comprenant plus de 1000 objets en or et argent, en jades, en bronze, etc. datés de la dynastie Tang (fin du VIIIe s.)1, Han Jianwu montre l’importante quantité d’informations rassemblées la restauration des objets aussi bien sur les techniques de l’orfèvrerie (montrant l’importance des routes de la Soie dans la transmission des techniques métallurgiques) que sur la complexité iconographique des motifs montrant parfois des inspirations sassanides, perses et scythes et leurs adaptations aux goûts de la cour chinoise de l’époque. L’étude de ces objets au cours de leur restauration a également montré qu’ils datent de deux périodes différentes. Une enquête menée auprès des fouilleurs de l’époque fait naître le doute sur le fait qu’ils puissent réellement tous provenir de deux grandes jarres en terre cuite et d’un coffre en argent provenant d’une même fosse, comme cela est décrit dans le rapport de fouille original. Mettant en œuvre les moyens de la reconstitution en trois dimensions alliés à ceux des mathématiques computationnelles (NP-hard) et aux observations des zones oxydées rassemblées au cours des opérations de restauration, il est possible de savoir les objets en question pouvaient réellement tenir dans l’espace des trois contenant décrits dans le rapport de fouille. Apparemment, c’est loin d’être le cas, et un ensemble d’objet découvert antérieurement a en fait surement bien été ajouté aux objets mis au jour dans les trois contenants décrits dans le rapport de Hejiacun. Cette enquête met en garde tous les archéologues sur l’importance de l’enregistrement au cours de la fouille et sur celle de la véracité des publications, qui ont une influence directe sur la recherche et la présentation des découvertes archéologiques au public.

实际上,为考古研究的基础,文物保护经常应用所有可用的科技手段。例如陕西省西安市南郊何家村窖藏。该窖藏包含唐代的1000余件金银器、玉器、钱币、青铜器等。韩老师先说明了修复过程中获得特别多的信息,尤其是有关古代金属工艺技术(丝绸之路对技术传播的重要性)和图案纹饰的复杂性:有的例子暗示了萨珊文化、波斯文化与粟特文化的影响,而别改变符合当时中国宫廷的风格。对这一批器物的研究也表明它们属于两个不同的时期。通过当时发掘者的采访,发现出土情况不太清楚,并发掘简报原来所描述的所有器物全部来自于两个陶瓮和一个银容器的说法产生质疑。通过应用三维复原、计算机数学(NP-hard)手段与修复过程中所观察到的氧化痕迹,可以确定这些器物是否能够全部储存在这三个容器,并找到最佳的存方式。好像不可能储存在三个容器中,而很可能一批器物是首先发现的,后来发掘何家村窖藏之前发现的器物也被加进了简报。该研究提醒所有的研究者注意发掘过程中原始记录的重要性、发表材料的真实性,因为这两个方面对未来的研究和给观众展示考古出土文物影响很大。

Le processus de restauration et de reconstitution est souvent complexe et composé de nombreuses étapes. Cette idée est parfaitement illustrée par la découverte de la couronne de l’impératrice Xiao des Tang dans une tombe à chambre en briques de Yangzhou. Sur le terrain, l’ensemble se présentait comme un amas informe, assemblage d’une grande quantité d’ornements colmatés ensemble. Ces éléments se délitaient, tombaient en poussière, pourrisaient, rouillaient et se cassaient. Après avoir consolidation de l’ensemble avec du plâtre, prélèvement et transport au laboratoire, de nombreuses images réalisées au microscope, au microscope électronique à balayage, au scanner 3D et aux rayons X ont été réalisés. Puis vint la phase de la fouille en laboratoire, commençant par l’établissement d’un carroyage d’1 cm² avec un enregistrement photographique régulier après le prélevement de chaque élément dégagé. De nombreuses recherches documentaires pour trouver des éléments de comparaisons et dans les textes anciens pour comprendre la structure d’ensemble ont également été menées. Des prélèvements systématiques des différents matériaux ont fait l’objets d’analyses physico-chimiques pour connaître leur composition. Les informations acquises sur les techniques anciennes au cours de ce travail sont extrêmement importantes et nombreuses. Par exemple, le premier morceau de coton daté de l’époque Tang a été découvert au sein d’un fin tube en bronze. Enfin, après que l’ensemble ait été suffisamment dégagé pour permettre la compréhension de sa structure d’ensemble et connaître la place des différents éléments, il a fallu prendre la difficile décision d’en arrêter la fouille, afin de laisser la plupart des éléments en place, de laisser aux archéologues du futur le soin de finir de dégager cet ensemble complexe, et de se concentrer sur la reconstitution et la présentation au public de cet objet unique.

修复与复原的工作往往一个很复杂、包含很多步骤的过程。扬州砖室墓中出土的萧后冠为例来介绍。在发掘现场出土一个不规则形的器物与土堆。每一部分饰品都有破碎、生锈等情况。现场记录之后,用石膏整体加固,运到实验室,用显微镜、扫描电子显微镜、三维扫描仪、X-光等设备制图。然后开始在实验室发掘,首先布1厘米的方,然后逐层、逐件清理,一直进行定期拍照记录。为了了解整体结构与装饰规律,研究者在以往发表的材料寻找比较材料,并寻找古代文献中的相关记载。每一件取出来的构件做了系统采样,并进行各种化学分析为了了解每一种材料的性质与成分。通过这一项研究获得非常多的有关古代工艺技术和材料的宝贵信息。例如第一次发现了唐代的棉花。了解冠的整体结构和配件的形状与位置之后,研究者做了一个很困难的决定:停清理工作,为了把剩余部分留在原位,并给未来的研究者寻找处理方式的机会。最后一步为复原工作和举办一个特殊的器物展

Les méthodes de l’archéométrie et de conservation des objets peuvent également permettre d’avancer dans des questions archéologiques. Par exemple, l’analyse des isotopes de plomb présents dans huit vases en bronzes Shang de la province du Shaanxi provenant du nord et du sud de la province, ainsi que du site de Laoniupo. En effet, par comparaison avec les nombreuses analyses de composition métallique précédemment menées sur des vases en bronze découverts à Erlitou, à Yinxu, à Sanxingdui, à Xin’gan, etc., il semble que le plomb utilisé dans ces alliages provienne du nord-est de la région du lac de Dian dans le Yunnan. Bien que l’on n’ait pas encore découvert de traces d’exploitation de minerais pour ces périodes dans cette région, on peut reconstituer plusieurs routes des métaux permettant d’acheminer ces minerais, du bassin de Dian à Xi’an. Et l’expansion du pouvoir Shang peut être interprété comme motivé par le contrôle de ces ressources-clés.

科技考古与保护文物的手段也有助于进一步探讨考古学的课题。例如商代青铜器合金中金属的来源。通过陕西省北部、南部和老牛坡遗址出土的8件青铜器中铅的分析,跟以往的有关二里头、殷墟、三星堆、新干等遗址出土的青铜器金属成分研究结果进行比较发现大部分的商代用铅最类似于云南省滇池地区东北部。虽然在该地区目前还未发现商代的矿址类遗存,但是可以复原古代的矿石资源交换路线,并进一步了解商代扩的目标之一控制最重要的资源。

Les analyses menées au cours de la restauration des objets peuvent également apporter des preuves scientifiques concrètes dans les cas d’expertise difficiles. Par exemple, le vase dit Gongshi wenlei, malgré l’étrangeté de son décor – avec ses animaux en ronde-bosse ajoutés sur l’épaule – par rapport à la typologie des vases Qin (fin de l’époque des Royaumes Combattants) connus habituellement, avait été estimé comme véritable. En effet, une inscription (à la forme et au contenu assez typique de la période), gravée sur son bord et datant l’objet de 273 av. n. è., n’était apparue qu’après nettoyage au cours de travaux de restauration en 1993, alors que les vases réalisés par des faussaires portent habituellement des inscriptions bien visibles. Mais le doute plannait tout de même sur cet objet depuis de nombreuses années. D’autre part, le poids de l’objet mentionné dans l’inscription et le poids du vase ne correspondait pas. Lors d’une opération de restauration du vase préalable à son envoi pour être exposé à l’étranger, des analyses de composition d’alliages métalliques ont été effectuées sur des échantillons provenant de différentes parties de l’objet, et elles ont révélé que les animaux en ronde-bosse n’avaient pas la même composition que le corps du vase et avaient probablement été rajoutés par un vendeur désireux de faire monter le prix de ce vase. Ces nouvelles informations ont maintenant été ajoutées à la présentation de ce vase lors de sa nouvelle exposition au public.

修复文物过程中所获得的信息也可以给困难的鉴定工作提供很重要的依据。例如虽然有异常的装饰风格,战国晚期的工师文罍被判断为真器。实际上,1993文物保护工作过程中发现口沿边上的铭文,铭文的形式和内容符合秦代的风格,而且平时因为卖家希望提高价格,所以伪器上的铭文很清楚,这就有了一个更深入的依据来肯定工师文罍是真器(秦文化,公元前273年)。但是过了那么多年,学术界对此仍有质疑。而且铭文中所提到的器物重量和器物的实际重量工师文罍出国展出前的修复过程中,研究人员进行了各个部位的采样与金属成分分析,他们发现肩部上的动物成分与容器本身的成分不一样,而把成分不一样的部分取出来之后,器物的重量符合铭文中所提到的数据。其实,很可能因为卖家不知道该青铜器带铭文,他当时加上了一些装饰构件为了提高价格。这些新的信息被加在展览室中使观众进一步了解该器物的历史与原来状态。

Un programme de restauration est donc souvent un véritable projet de recherche archéologique. Par exemple, lors de la restauration des peintures murales de la demeure de la famille Liu à Fuzhou, les scènes restèrent illisibles après le travail habituel de nettoyage et de consolidation. Un examen au rayons X et infra-rouges a permis de repérer des traces de fixation en fer, révélant la présence initiale d’éléments en bas-relif sur un fond de peinture murale. Des observations postérieures ont permis d’identifier l’iconographie comme un Wu lun tu, où cinq animaux représente les cinq relations humaines (maître-serviteur, père-fils, mari-femme, aîné-cadet, amis).

实际上,每一文物保护项目都是一项考古研究。例如福州刘家大院壁画修复时,基本清理和加固之后图案不清楚。红外线观察之后发现有铁钉的痕迹,暗示了这些建筑装饰并不是简单的壁画而是浮雕和壁画的组合。通过进一步的观察与分析,他们复原了五伦图等清和精美的建筑装饰。

En conclusion, Han Jianwu a insisté sur le fait que chaque projet de protection doit être conçu comme une recherche archéologique en soi au sein duquel il faut conserver la vérité des informations, avoir pour but d’allonger la vie des objets, de reconstituer leur histoire et celle des techniques de fabrication, savoir nettoyer et reconstituer en sachant s’arrêter. Chaque cas posent de nouvelles questions et constitue un nouveau défi.

作为总结,韩老师强调了每个文物保护的项目应该设计成一个真正的考古研究,该工作中应该保护资料的真实性,目的是延长器物的寿命、复原它们的历史与相关的工艺技术,并明白如何清理与何时停止。每个案例都揭示新的问题、带来新的挑战。

Enfin, il a laissé trois conseils importants aux élèves : on apprend que par la pratique, il est essentiel de maîtriser des langues étrangères et d’avoir des notions de paléographie, et enfin de conserver sa précision et son sérieux à chaque minute.

最后,韩老师给学生提了三个很重要的建议:只有通过实践才可以学习,掌握外语和古文字非常重要,需要一直保持准确和认真。

Han Jianwu 韩建武

1 Shaanxi sheng bowuguan 陕西省博物馆 et Wenguanhui geweihui xiezuo xiaozu 文管会革委会写作小组, “Xi’an nanjiao Hejia cun faxian Tang dai jiaozang wenwu 西安南郊何家村发现唐代窖藏文物 [Les antiquités découvertes dans la cache d’objets Tang du village de Hejia dans la banlieue sud de Xi’an]”, 《文物》 Wenwu, 1972, 1, p. 30-42.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.